Enseignement

Le mime rend visible l’invisible.
Invisible, la matière, contre laquelle le corps bute, se penche ou travaille. Invisibles, les pensées, les idées, les sentiments, le rêve, la lutte…

L’art du mime sculpte les actions et les attitudes.
S’incliner, marcher, toucher, pousser, jeter, partir... Ce qui se cache ou se tait d’ordinaire, s’amplifie avec le mime, se dilate, se questionne, s’affirme.

Cet art propose de redonner au théâtre la place centrale de l’acteur. 

La technique exalte le talent

La technique du mime, toujours liée à l’imaginaire de l’acteur, travaille les muscles comme de la musique. Les gammes font ici un travail de segmentation du corps, dans lesquelles l’acteur apprend à articuler ses mouvements de façon précise.

L’étude des rythmes, appelée « comédie musculaire » donne vie et corps à ce qui se passe scéniquement et permet de rendre perceptibles les conflits intérieurs, les situations, le jeu.

En traversant de nombreuses figures d’Etienne Decroux, père fondateur du mime, nous étudions l’articulation du mouvement, les déplacements du corps dans l’espace, les marches stylisées, les contrepoids et " le portrait de l’effort ", qui reste l’axe fondamental du mime et dans lequel se déclinent beaucoup de figures.

Ces études permettent de dessiner les aspects essentiels du drame humain comme la lutte, le songe, le travail, l’absence, la passion amoureuse …

ATELIER de mime / Entraînement de l’acteur

Cet atelier régulier vise à développer l’éloquence physique du jeu d’acteur.

Les cours s’articulent autour de l’apprentissage technique du mime, des improvisations et des compositions personnelles.

LIEU

Centre de Danse du Marais
41 rue du temple, 75004 Paris

HORAIRES

de 9H30 à 12H30

TARIFS

149 euros : 12h/ mois ( 1 cours de 3 heures par semaine)
189 euros : 24h/ mois ( 2 cours de 3 heures par semaine)
229 euros : 36h/ mois ( 3 cours de 3 heures par semaine)

L’engagement se fait par trimestre.



Ci-dessus le Combat Antique, pièce d’E. Decroux avec Arianna F. Grossocordon et Agnès Delachair (sous la direction d I. Bacciocchi)